mardi 27 mai 2014

Je me souviens de la Plaine de Baud

Je me souviens de la Plaine de Baud, l'année dernière, au mois d'août. Le campement de l'Elabo se faisait lentement mais inexorablement grignoter par les bulldozers de la ville. Aujourd'hui, un terrassement bien propre remplace les caravanes entassées sur un bout de terrain rétréci, de l'autre côté d'un des derniers vestiges industriels du quartier. Sursis. Seul restera le château d'eau en ruine, couvert de graffitis, mirador de la plaine, où des pigeons à l'oeil morne jouent les sentinelles. Photos. 








  


jeudi 19 décembre 2013

Diy : des cadeaux tout beaux, pas chers et avec plein d'amour dedans !

KeuA ? t'as pas fini tes cadeaux ? Et puis cette année, avec l'augmentation des impôts, la facture de gaz qui a doublé, tu ne sais pas comment finir le mois et faire plaisir à ta grannnnnnde famille ? 
Et bien voilà une idée : 
Avec quelques pots de confiture (il m'a suffi de mettre une annonce dans le hall de l'immeuble pour en récupérer une dizaine d'un coup!), des animaux en plastique, un peu de colle forte, de la peinture en bombe et du vernis (pas obligatoire), voici de jolis pots originaux prêts à remplir.

Ici, j'ai réalisé des sablés avec les enfants que j'ai posés sur du thé acheté en vrac (Marco Polo de Mariage Frères, juste extra !). Pour séparer les biscuits du thé, j'ai découpé une pièce de joli papier (selon la forme de mon pot de confiture). Et hop, l'affaire est dans le pot !
Alors, ils sont pas beaux mes cadeaux ?













vendredi 13 décembre 2013

Cette année, à Noël, c'est mortelles étiquettes de cadeaux !!

Et oui cette année, j'invite des morts. Même qu'ils seront au pied du sapin. Non, je ne vais pas tenter de rentrer en contact avec l'esprit de Nelson Mandela (paix à son âme), même si c'est un mort que j'apprécie beaucoup. Ni avec celui de Serge Gainsbourg ou du sexy Jim Morrison. Je ne vais pas non plus organiser une zombie party. C'est beaucoup plus simple... 
Cette année, j'ai décidé de créer des étiquettes de cadeaux de Noël en utilisant les photos de personnes défuntes qui me sont chères. Une manière de les garder un peu plus présentes dans nos coeurs ce soir là et de leur rendre hommage, avec humour. 
Car j'ai souhaité les intégrer sur un fond kitch et vitaminé pour garder un esprit décalé. 
Ainsi,  "Jeannine et Ange", "Grand-Père Jouanny", "Geneviève", "Joseph" et "René" se retrouveront au milieu des bananes et des ananas pour notre plus grand plaisir.
Si ces étiquettes vous plaisent et que vous souhaitez retrouver "Joseph" ou "Geneviève" sur vos cadeaux,  pas de problème, la planche est en téléchargement gratuit jusqu'au 19 décembre. "C'est cado" !!

Téléchargez la planche d'étiquettes ici. (choisir "free download", taper le code indiqué, attendre quelques secondes et le lien du download apparaît ! fastoche)







jeudi 28 novembre 2013

Soldat Laurette en mission !!

Tout a commencé par un post sur les réseaux sociaux : Madame Moustache, street-artiste spécialisée dans le collage de curiosités "photomontées", annonçait la fabrication de 3000 stickers et l'enrôlement de volontaires pour conquérir les rues de l'hexagone (et d'ailleurs). 

Séduite par cette proposition, j'ai, sans attendre, répondu par l'affirmative et ai reçu mon paquet de stickers la semaine dernière, enveloppe blanche classique (façon incognito) au dos de laquelle figurait simplement la signature rouge à la moustache.

Me voici donc partie en mission collage de stickers dans l'espace urbain rennais ! Oh chouette !! 





To be continued...

jeudi 21 novembre 2013

Diy : le calendrier de l'Avent sauce Laurette... et pim pam poum !

Ben ouais, c'est pas le printemps et pourtant ils fleurissent de partout les calendriers de l'Avent des créateurs talentueux. Sauf que cette année, j'ai pas envie de faire comme les autres mais plutôt à ma sauce. Avec budget mini et plus d'encre dans l'imprimante. Et puis pas non plus l'envie de faire un calendrier par enfant, à savoir 50 pochettes (calcul... j'ai 2 enfants). 

Alors ? Alors j'ai eu la géniale idée, prétentieuse que je suis, de créer une pochette avec un dessin à colorier dessus et une surprise dedans. Celui qui a le dessin laisse la surprise à l'autre. Et comme ça chacun son tour jusqu'au D Day. Ca fait quand même 25 dessins et pochettes à créer. Pour ces dernières, j'ai pris une demi feuille de papier que j'ai pliée et fermée avec du joli masking tape. J'ai accroché le tout avec de la ficelle bleue et rouge (les couleurs de mon Wonder Noël : rouge, bleu et doré) à des branches trouvées au parc du coin. Et comme ça souffle fort par chez nous, j'ai pas eu trop de mal à en trouver. 
Pour les surprises, quelques bonbons, des badges et tampons home-made, des tatouages... le tout pour moins de 10 €. 

Et comme me le suggérait un ami (Thiên Tù, pour le citer), on récupère ensuite les pochettes coloriées par les p'tites mains pour les offrir comme cartes de voeux avec un petit message dedans ! Et hop, tout le monde est content !!






vendredi 13 septembre 2013

Le street art, c'est formidable !

Voici presque une semaine que le festival de street art Teenage Kicks a été inauguré à Rennes. En ouverture, la fresque monumentale de l'artiste espagnol Aryz, boulevard du Colombier, face à la ligne de chemin de fer. Presque chaque soir, après ma journée de travail, j' ai chevauché ma bicyclette pour admirer la progression de l'artiste. Et lundi soir, 7 autruches gigantesques en noeud pap' et ptit chapeau saluaient voyageurs et badauds. Un joli moyen d'accueillir les visiteurs de la ville, une valeur ajoutée, sans nul doute. 
Mardi soir, le festival se poursuivait rue de l'Alma avec une oeuvre à 6 mains des artistes Boogie, Kid Kreol et Mioshe

Et puis avant-hier soir, en marge du festival, après l'avoir croisé sur son vélo, papiers cadeaux sur le dos, j'ai tenté de trouver les objets que l'artiste Mardi Noir empaquette dans la ville. Résultat : 2 sur 11. Il semblerait que les oeuvres soient très éphémères. Je tâcherai de faire mieux la prochaine fois. 

A suivre : Seth, et ses oeuvres si délicates, étranges et oniriques, à voir en ce moment et jusque demain soir place Yves Lemoine, et une performance regroupant une dizaine de pointures du graffiti international prévue pour ce we boulevard du Colombier, sur l'ancien mur de Graffiteam.

Les expos de Sozyone, Honet, Delta, Vhils et Olivier Kosta-Théfaine sont toujours d'actu aux Ateliers du vent. Quant aux allemands de Jukebox Cowboys, ils investiront la galerie DMA avec grosse soirée de vernissage samedi 14.

Pourquoi le street art c'est formidable ? Pas seulement parce qu'il apporte une valeur esthétique à la rue et égaie nos mornes journées. Mais surtout parce qu'il bouscule, questionne, sur nous-même, sur la société, sur la place de l'art, sur notre devenir.... Qu'il est accessible, à tous, au delà des murs des galeries et des musées. Pour cela, et pour bien d'autres choses, il est essentiel.

Bon festoche !








mercredi 28 août 2013

Soutenez le Teenage Kicks Festival ! NOW

Le festival d'art urbain débutera le 6 septembre, pour notre plus grand plaisir ! C'est une première à Rennes. Je vous en avais parlé, pas moins d'une dizaine d'artistes internationaux (et pas des moindres) investiront les murs des rues et galeries de la villePour assurer la pérennité de ce projet, soutenez-le dès aujourd'hui soit en le finançant en partie (à partir de 5 € ou plus avec contreparties telles que affiches dédicacées, T-shirts collector, livres, sérigraphies...) soit en tant que bénévole (médiation, accueil, catering, installation, communication...). Tous les détails sont ici.
Il reste une 20aine de jours avant que cette opération se termine. Pour l'instant le projet est financé à hauteur de 30%. Les petits ruisseaux faisant de grandes rivières, j' appelle tous les amoureux des arts à se mobiliser et contribuer aux beaux jours du street art rennais.




samedi 24 août 2013

Scène de plage

Une plage, l'été, la mer au loin, les rochers, les gens dessus. Des postures, des mouvements. Une scène de plage, une scène d'été et de vacances qui se terminent... bientôt.