lundi 28 février 2011

Promenons-nous dans les bois

Aujourd'hui c'est dimanche et nous avons profité cet après-midi d'une éclaircie pour une promenade familiale en forêt. Aventure garantie !

En arrivant à l'orée de la forêt, j'avais bien le secret espoir de croiser furtivement un chevreuil, mais j'ai vite abandonné l'idée de revivre cet instant de grâce lorsque Clovis s'est mis à chanter à tue-tête "Tiens voilà du boudin". Adieu le chevreuil, le sanglier, l'écureuil. Il restait les oiseaux que je tentais de faire entendre à Jeanne. Mais la surprise vint d'ailleurs : là, par terre, dans une mare d'eau croupie (en fait un trou creusé par les pneus d'un véhicule de service de la commune de Liffré). Là donc, flottait un amas gluant de petites boules transparentes renfermant un point noir. Des oeufs ! mais des oeufs de quoi ? De batracien à priori. De crapaud ? ils étaient assez gros. Et bien non, des oeufs de grenouille ! Car les oeufs de crapaud forment un filament alors que les oeufs de grenouille se regroupent en tas. Fiers de cette découverte, nous avons donc décidé de scruter le sol et là, la nature sauvage s'est dévoilée : des armées de coléoptères escaladaient la mousse. Des escargots et des chenilles bizaroïdes dévoraient de jeunes pousses tendres. Des araignées fuyaient nos foulées. Nous marchions sur des troncs d'arbre pour traverser les ruisseaux, sautions par dessus les mares, évitions les griffures des ronces, attaquions les serpents-branche, nous balancions au bout de lianes de lierre. Et après toutes ces aventures, nous nous sommes rendus compte que nous étions perdus et nous n'avions ni le GPS de mon smartphone (qui n'avait plus de batterie et que j'avais laissé à la maison) ni le téléphone de chéri qu'il avait oublié. Comble de l'angoisse, il commençait à pleuvoir. C'est donc en ronchonnant sous la pluie, Jeanne sur mon dos criant dans mes oreilles qu'elle avait froid aux joues, que j'ai tenté de regagner la civilisation. Tandis que le crépuscule s'annonçait, mon angoisse croissait. Alors, je ronchonnait "sur ce plan forêt pourri" et chéri enchérissait : "Mais si seulement nous avions le GPS... t'as pas assuré". Nous avons traversé la forêt, trouvé deux routes, 3 directions. Laquelle était la bonne? Après un court temps de réflexion, nous avons suivi une route pendant un bon quart d'heure. Il pleuvait de plus en plus fort. Au bout de la route, un rond point et six directions ! ? Laqueeelllle ? Un autre bon 1/4 d'heure de marche plus tard, elle était là, toute blanche, immaculée, brillant sous la pluie, elle nous attendait : La Clio ! Bien abrités et regaillardis, quel bonheur de manger nos crêpes au beurre ! De retour à la maison, un petit tour sur Google map nous apprit que nous avions parcouru 3 km sous la pluie, les enfants sur le dos, alors qu'au départ nous n'étions qu'à 500 m de la voiture. Conclusion : Faut pas oublier le GPS! Na !

mardi 22 février 2011

Oh les belles typooo

C'est en découvrant les objets funs et insolites de Fred and Friends (qui feront d'ailleurs prochainement l'objet d'un post) que je suis tombée amoureuse des typos délicieusement vintage et décalées de Christian NorthEast. Et pour accompagner cette découverte, je dédie ce billet à quelques designers pour lesquels j'ai un gros coup de coeur.

Pour commencer, laissez-moi vous présenter la talentueuse Jessica Hische. Basée à Brooklyn (NYC), diplômée de la Tyler School of Art, elle compte, parmi ses clients, le New York Times, Tiffany and Co, American Express ou encore Victoria's secret et a été saluée à plusieurs reprises par les médias spécialisés Communication Arts, The Graphis Design Annual, Print Magazine,....


Depuis septembre 2009, son projet Daily Drop Cap, propose gratuitement des lettrines originales (comme sur ce billet), illustrées par différents designers, juste "to prettify the internet and beautify your blog posts" ! Plutôt sympa, non ?

Le designer Ken Barber y a d'ailleurs contribué. Professeur au Maryland Institute, College of Art, il travaille également pour la société de design House Industrie. Bien implanté dans le milieu du design typographique américain, il participe à de nombreux projets comme celui de 50 and 50. 50 designers américains (dont Jessica Hische) sont invités à illustrer la devise de leur Etat. A découvrir sans plus attendre !



Quant à Christian Northeast, il a travaillé, entre-autre, pour les magazines The New Yorker, Rolling Stone, Esquire, NY Times, Forbes,... Je n'ai hélas pas d'autre info sur lui. Je vous invite donc à découvrir son oeuvre sans sa vie sur son site.


Enjoy !

Le blog de + : Friends of Type


lundi 21 février 2011

Life is a cabaret !

"Cabaret" - Liza Minelli - Funny blooper videos are here

"Start by admitting, From cradle to tomb
It isn't that a long a stay.
Life is a Cabaret, old chum,
It's only a Cabaret, old chum
And I love a Cabaret."

vendredi 4 février 2011

mercredi 2 février 2011

Zoom sur ... KRONK !


Kronk x Nike - Bleed Your Colours by Am I Collective from BERNSTEIN & ANDRIULLI on Vimeo.

Kronk, aka Kris Hewitt est un designer / illustrateur Sud-affricain très renommé. Il est aussi bien connu pour son Toy Art (Kid Robot). Je ne connais pas grand chose de lui mais j'aime beaucoup son travail et j'avais bien envie de le partager avec vous.